Couteau de survie : Avis & comparatif pour choisir le meilleur en 2018

Sentez-vous Indiana Jones avec les 5 meilleurs couteaux de survie

J’ai beaucoup de couteaux, mais jusqu’à présent je n’ai jamais essayé de choisir un type de survie.

Je ne pensais pas me retrouver un jour dans des situations extrêmes comme celles que l’on voit dans certains documentaires de survie américains. Ici, tout au plus, on s’aventure dans les bois et oui, un couteau aurait pu être utilisé pour certains inattendus lors d’une sortie nocturne.

 

Comparatif couteau de survie des 10 meilleures ventes de l’année

Promo 41%Best n° 5
Leatherman Crater C33X Black Couteau mixte adulte Noir
117 Avis

 

Avant de faire l’achat, j’avais lu beaucoup de discussions, mais peut-être pas en profondeur. Je ne savais même pas s’il valait mieux choisir une lame plus légère ou une lame plus lourde.

J’ai donc acheté un modèle à poignée creuse avec kit de survie vendu comme un des rambus de la série, mais malheureusement…. ce n’était pas le cas. Lors du premier test, il s’est avéré complètement inutile, donc, afin d’éviter de nouvelles mésaventures, pouvez-vous me donner quelques conseils sur les couteaux à lames fixes ? Bien, sans dépenser un capital ?

Quel est le meilleur couteau de survie ?

Le meilleur couteau de survie est essentiel lors de la randonnée ou de la chasse.

Il s’agit d’un type de soie complet composé d’un seul corps qui s’étend sur la lame et qui est fermement contenu dans le manche qui peut être riveté.

Les lames disponibles sont généralement de deux types d’acier : l’acier inoxydable et l’acier traité au carbone. Le choix entre eux ouvre un débat. L’acier inoxydable est certainement indestructible et ne rouille pas mais, de l’avis de beaucoup, il perd facilement le fil et est difficile à restaurer. Les qualités de carbone sont connues pour tenir un affûtage plus longtemps.

Vous pouvez également choisir entre des lames de scie droites ou dentées. Un couteau à lame droite peut être aiguisé dans des conditions chanceuses, même avec une pierre polie ; celui à dents a besoin d’un affûteur spécial.

Un couteau de survie mesure généralement 15-30 cm de long ; s’il est plus court, il ne permet pas de couper le bois facilement, mais s’il est plus long, il risque de devenir trop encombrant et trop lourd pour être manipulé efficacement.

Enfin, en ce qui concerne l’épaisseur, la règle est que les couteaux de survie doivent avoir une épaisseur solide et être capables de résister aux abus. Une bonne lame doit avoir au moins 5-6 mm d’épaisseur et ne pas se courber.

N’oubliez pas de prévoir une gaine appropriée et, si possible, un couteau suisse multifonctionnel dans la livraison.

Sur le marché, vous trouverez différents modèles de marque que vous pouvez acheter en vendant en ligne au prix le plus bas.

 

#1 Couteau de survie Fallkniven A1K
Meilleur pour : très robuste

Conçu pour durer même en cas d’utilisation intensive, ce couteau full-tang fabriqué au Japon a une longueur de lame de 16 cm et une épaisseur de 6 mm. La lame à affleurement plat est fabriquée en acier VG10, avec une teneur élevée en carbone et vanadium ajouté.

Il est très tranchant et tient le fil pendant longtemps. La poignée est en Kraton, un élastomère thermoplastique qui garantit une prise ferme et antidérapante, même avec des mains mouillées ou en sueur. De plus, il n’est pas sujet à des déformations dues à des plages de température élevées, par exemple.

Il y a un oeillet pour l’insertion d’une sangle. Le bouton en acier, qui fait également office de brise-verre, est utile pour les opérations d’émiettement.

La longueur totale est de 28 cm et le poids est de 300 grammes : c’est encore un instrument bien équilibré et maniable. Il est livré complet avec un fourreau avec couteau à enclenchement et une sangle avec fermeture à bouton.

Équilibré
Gérable
Poignées

 

#2 Couteau de survie CDS Survival Axarquia One
Le meilleur pour : complet avec le liant

Conçu et fabriqué en Espagne, le couteau mesure au total 22,5 centimètres. Sa lame est en acier et a une longueur de 10 centimètres et une épaisseur de 5 mm : elle est donc adaptée à une utilisation dans des travaux extérieurs exigeants.

L’acier est traité avec du molybdène et du vanadium (Mova) qui contribuent à augmenter la ténacité et la résistance à l’usure, avec un durcissement non pas dur (HRC 56-58) mais bon ; il s’affûte facilement et tient bien le fil.

Le manche est riveté et est fait de cocobulum, un bois dur tropical d’Amérique centrale. Il est livré avec une gaine de ceinture en cuir avec une tige de fer et de cérium intégrée pour provoquer des étincelles et ainsi allumer le feu d’une manière simple et pratique.

Robuste
Pratique
Accessoire

 

#3 Couteau de chasse Perkin AR606
Idéal pour : manche en os

Robuste, confortable et très maniable, le manche en os naturel est un élément distinctif de ce couteau de chasse. Il est de couleur bleu vif, un détail qui le rend toujours facilement identifiable, même au milieu des branches et des sous-bois.

La longueur totale de l’instrument est de 33,02 cm et la lame fixe atteint 20,32 cm. Ce dernier est fabriqué en acier inoxydable 440C (59 – 60HRC sur l’échelle Rockwell).

Il est livré affûté des deux côtés et poli à un brillant élevé. Une gaine en cuir est fournie pour protéger efficacement la lame.

Design
Double affûtage
Fourreau

 

#4 Couteau de survie Survival Celtiberian Desert MV-58
Meilleur pour : pierre à meuler incluse

Il s’agit d’un couteau fabriqué en Espagne et conçu pour assurer des performances élevées même dans des conditions environnementales difficiles. Il mesure un total de 27,5 centimètres.

Sa lame, de 14,5 cm de long et 5 mm d’épaisseur, est faite d’acier traité au molybdène et au vanadium (Mova) qui aident à augmenter la ténacité et la résistance à l’usure, avec un durcissement non pas dur (HRC 56-58) mais bon ; elle s’affûte facilement et tient bien le fil. La poignée est en micarta ; elle est fixée à l’aide d’une clé Allen et peut être facilement démontée des deux côtés.

Il y a une lame de rasoir au bas de la lame. Inclus dans l’emballage est un étui en cuir avec une pochette pratique qui contient une pierre à aiguiser et une pochette plus petite qui contient un fer-cérium.

Robuste
Accessoire
Gaine en cuir0

 

#5 Couteau à lame fixe Gerber G3000384N
Le meilleur pour : une adhérence exceptionnelle

Avec un look très fort, le couteau a une longueur totale de 25 cm et pèse 400 grammes. La lame à pointe goutte à goutte est faite d’acier inoxydable 7Cr17MoV (qui contient du chrome, du molybdène et du vanadium) et mesure 12 cm de long.

Il est entièrement recouvert d’un revêtement anti-reflet noir, marqué du logo Gerber classique et signé Bear Grylls. La poignée en caoutchouc thermoplastique gris, avec un substrat en plastique dur, a un design moleté qui facilite une prise sûre.

Il est particulièrement adapté aux saisons chaudes (printemps et été). Fourni avec une gaine en nylon avec aiguisage et prévention des incendies et un sifflet pour les signaux en cas d’urgence.

Solide
Antidérapant
Avec sifflet

 

Comparatif des meilleurs couteau de survie militaire

 

Comparatif des meilleurs couteau de survie pliant

 

Comparatif des meilleurs couteau de survie gerber

 

Comparatif des meilleurs couteau de survie 8 pouces

 

6 caractéristiques importantes à évaluer

Au moment de l’achat, il y a un certain nombre d’aspects clés à garder à l’esprit pour identifier le type de couteau le mieux adapté à vos besoins spécifiques : chasse, pêche, camping, randonnée…. Voyons ensemble ce que c’est.

1. dimensions

Est-ce que les dimensions comptent ? Oui, mais quand il s’agit de votre couteau de survie, ne pas devenir de plus en plus gros, c’est mieux. Si votre lame est trop grande, sacrifiez la capacité de l’utiliser efficacement pour des tâches qui exigent un maximum de précision.

D’autre part, une petite lame n’est pas adaptée à des tâches plus exigeantes.

2.lame fixe

Un couteau à lame fixe est plus solide et plus fiable qu’un couteau de survie. C’est beaucoup mieux lorsqu’il s’agit de répondre aux besoins qui peuvent survenir dans une situation de survie.

Une articulation, quelle qu’elle soit, est une faiblesse. Minimisez le risque d’endommager ou de perdre votre principale ressource de survie en choisissant le couteau qui convient le mieux au déchiquetage, au déchiquetage, à l’effet de levier et à la coupe vigoureuse.

3. pleine soie

Non seulement votre couteau de survie devrait être fixe, mais il devrait aussi être plein de soie. Cela signifie que la lame et le manche sont constitués d’une seule pièce métallique continue. Pour augmenter le confort d’utilisation, la poignée est souvent recouverte d’un matériau antidérapant.

Un couteau à soie pleine est beaucoup plus robuste qu’un couteau articulé. La lame de ce dernier avec le passage du temps vous pouvez

desserrer et développer un « jeu » avec la poignée, en particulier pour les tâches difficiles telles que le levier et la coupe.

Si une lame se détache du manche, elle peut être très difficile (et dangereuse) à utiliser efficacement. Au contraire, dans un modèle à pleine soie, il peut être enveloppé de cordes pour plus de confort et de prise en main.

4.Attention au pourboire

Cela peut paraître évident, mais il existe de nombreux « couteaux de survie » avec des pointes plates coudées, arrondies, crochetées ou droites. Bien qu’il puisse y avoir des arguments contradictoires, il y a beaucoup de bonnes raisons pour lesquelles il est utile de pointer votre couteau de survie. La première est l’autodéfense.

De même, un couteau pointu peut être utilisé comme arme de chasse, seul ou attaché à un poteau pour créer une lance plus longue.

Voici une courte liste d’activités que vous pouvez facilement faire avec une pointe pointue du couteau : cueillette, nettoyage du poisson, perçage, réparation d’outils, déchiquetage du bois.

5.lame de coupe simple avec dos plat

Votre couteau de survie ne devrait pas avoir une lame de type dague à double tranchant. Une telle lame n’est pas nécessaire pour la grande majorité des utilisations de survie. Dans de nombreuses circonstances, il peut même s’avérer être un désavantage.

Il est également utile si le dos de la lame est plat, de sorte que vous pouvez allumer le feu facilement, fendre le bois de chauffage ou construire un abri de fortune. Un bord arrière tranchant rendrait ces opérations presque impossibles.

6. Base solide

La base de la poignée doit être solide pour permettre à la poignée d’être utilisée pour le marteau léger. Certains couteaux sont conçus avec une pomme arrondie ou crochetée, ce qui n’est pas idéal pour le marteau. Vous devez chercher un couteau qui vous permettra d’effectuer autant d’opérations que possible. Une poignée bien conçue ajoute une fonctionnalité supplémentaire.

Lame en acier ?

La lame d’acier est appréciée pour sa robustesse et sa flexibilité, deux volets qui peuvent varier grandement selon le type de métal utilisé. Plus important encore, selon certains experts, est le traitement thermique que subit le métal.

Gardez à l’esprit que tout couteau métallique, même en acier inoxydable, peut rouiller s’il n’est pas entretenu.

Il existe de nombreux types d’acier, chacun avec des caractéristiques spécifiques, à évaluer avec soin lors du choix d’un couteau. Quel que soit le type de métal utilisé, il est important que le couteau soit aiguisé correctement.

Lame lisse ou dentelée ?

Certaines lames sont dentelées ou au moins partiellement dentelées, non seulement pour paraître intimidantes, mais pour augmenter l’efficacité de la coupe. Puisqu’un couteau de survie peut être utilisé pour effectuer une grande quantité de tâches, il peut être une bonne option d’avoir une lame partiellement dentelée. Gardez à l’esprit qu’une lame avec une partie dentelée de moins de 4 centimètres peut ne pas être très utile.

Il est intéressant de noter que les lames partiellement dentelées ont généralement des dentelures près du manche, qui est le meilleur endroit pour l’écrasement. Le bord droit se trouve sur le ventre du couteau, qui est la pointe exacte de la lame que vous devez trancher.

Longueur de lame

La longueur des lames peut généralement varier de 10 à 25 centimètres. Même une petite lame peut couper, mais il n’est pas facile de guider correctement à travers le bois. D’autre part, un grand couteau peut bien couper, mais il sera toujours lourd et pourrait être difficile à porter accroché à la ceinture.

Comme déjà mentionné, un couteau de survie est un outil d’usage général : si nous sommes capables de définir quelle sera la tâche qui sera la plus souvent exécutée, il sera plus facile de choisir une longueur de lame appropriée.

Épaisseur de lame

Vous pouvez trouver des lames de n’importe quelle épaisseur, à partir de deux millimètres. Très commun est celui de 145mm d’épaisseur. Les lames plus minces sont meilleures pour les travaux de meulage fin tels que la création de déclencheurs de piège et les lames plus épaisses sont meilleures pour le levier et la coupe, mais sont évidemment plus lourdes.

Trou de longe

Un trou pour insérer un lacet est la première étape pour éviter de perdre votre couteau en se déplaçant à travers les buissons ou en montant et descendant des pentes raides, surtout si vous avez une gaine de mauvaise qualité. Des trous de lanière supplémentaires permettent d’attacher facilement le couteau à un poteau pour faire une lance.

Étui pour couteau

L’étui en cuir est semblable à celui des aventuriers, mais par temps humide, la peau peut absorber l’eau. Une fois mouillé, cela peut prendre des jours pour qu’une manche en cuir sèche, et l’humidité peut corroder le couteau.

Le manchon doit tenir le couteau solidement et ne pas restreindre le mouvement. Il doit protéger contre tout risque de coupure lorsqu’il est suspendu à la taille.

Couteaux de bottes

Les couteaux de bottes sont de petite taille, ont une lame fixe et sont habituellement transportés dans une botte. Ils peuvent aussi être cachés dans une ceinture ou sous le pantalon. Certains le portent autour du cou, accrochés à une chaîne sur un paracord.

Le couteau est généralement à double tranchant, d’environ 7-12 centimètres de long.

Les modèles de bottes ne sont pas destinés à être votre outil principal, mais plutôt comme un couteau de rechange ou en dernier recours. D’ici, la plus petite lame et les positions de transport secondaire.

Modèles de type Buck

Que vous soyez à la chasse ou en situation d’urgence, un couteau de type Buck peut vous sauver la vie. Les modèles de ce type ont une lame fixe sont conçus pour un usage général. Ils ont généralement des lames plus épaisses que celles d’un modèle de chasse typique, pour offrir des performances de coupe élevées mais aussi pour vous aider à construire un abri en cas de besoin.

Ainsi, le couteau de type Buck est essentiellement un outil multifonctionnel pour dépouiller, couper, construire ou éviter les agressions.

Modèles de combat

Sur le champ de bataille, un soldat doit être prêt à faire face à n’importe quelle situation. Une arme automatique ou une pièce d’artillerie plus lourde sera le premier choix, mais ce n’est pas le seul choix pour une arme. Les soldats à tous les niveaux de l’armée ont un couteau qui peut être utilisé aussi bien au combat qu’en tant qu’outil pour diverses autres activités. Ces couteaux durables, souvent appelés couteaux de survie, font partie intégrante de l’équipement du soldat. Lorsqu’il est utilisé comme outil ou arme, un couteau militaire de survie peut sauver de nombreuses vies.

Modèles pliants

Bien sûr, ils ne sont pas aussi solides qu’un bon couteau de survie à lame fixe, mais ils méritent au moins d’être mentionnés. Dans certaines circonstances, il peut ne pas être possible de transporter un grand couteau de survie avec vous, mais un couteau pliant peut certainement être une alternative viable.

Un couteau de ce type est beaucoup plus petit et peut facilement être inséré dans une poche. Il est également possible de l’acheter à un prix raisonnable. Malheureusement, en raison du mécanisme de flexion, il y a toujours un risque qu’ils échouent au moment où vous en avez le plus besoin.

Modèles de type Rambo

Sylvester Stallone a joué le rôle emblématique de John Rambo dans la série populaire de films qui a débuté dans les années 1980 et qui est entrée dans le nouveau millénaire.

Pendant la série de films, John Rambo est souvent vu avec un grand couteau de survie. Dans ses premiers films, il a utilisé un grand modèle avec une poignée vide et un bord dentelé. Dans le sillage de la popularité du personnage, de nombreuses personnes ont choisi de s’équiper de ce type d’arme, appelée Rambo.

Alors que la saga se poursuit, John Rambo perd son couteau et en dessine un avec une lame fixe qui ressemble à une machette. Ces types de couteaux sont souvent appelés couteaux Rambo IV.

Modèles de pêche ou de camping

Ce type de couteau est un outil indispensable pour la chasse, la pêche ou le camping. Il est équipé de nombreux accessoires, dont une mini boussole, un silex, un miroir en cuivre, des hameçons de pêche et une pierre à aiguiser. Tout est contenu dans une poignée vidée avec bouchon à vis.

L’inconvénient de ces couteaux est qu’en raison de leur conception et de l’absence de tige pleine, ils ne sont pas aussi fiables que les autres couteaux de survie. Encore une fois, sacrifier la commodité pour la durée. Mais cette décision pourrait facilement vous coincer.

Modèles tactiques

Un couteau tactique de haute qualité est une partie très importante de l’arsenal d’un soldat. Un couteau tactique doit fonctionner comme un outil et aussi comme une arme. Lorsque vous choisissez un de ces couteaux, la qualité est un must. Les lames et les poignées peuvent être faites de différents types de matériaux.

Par conséquent, tenez compte de l’utilisation prévue de votre couteau et de la fréquence à laquelle vous voulez l’aiguiser. Les couteaux tactiques sont disponibles avec différentes configurations de lames, telles qu’un tranchant cranté, un double tranchant, un tranchant droit et même en combinaison les uns avec les autres. Ils sont faits pour durer.

Modèle tactique Beaucoup de choses

L’histoire du couteau Tant de choses peuvent être retracées jusqu’au Japon. Aussi connu sous le nom d’épée courte japonaise, ce modèle ressemble à l’épée du samouraï.

Il a une pointe fine, idéale pour poignarder, trancher et couper, et est aussi solide qu’il en a l’air. Même en cas d’utilisation répétée, il est très difficile d’endommager la pointe du couteau. Le couteau Tanto a une extrémité renforcée, ce qui le rend extrêmement durable.

Ainsi, que vous soyez à la recherche d’un couteau à utiliser tous les jours ou que vous soyez un collectionneur de couteaux, le couteau So much répondra à tous vos besoins.

 

Comment faire une lance ?

Ne jamais attacher le couteau sur un bâton pour faire une lance. Non seulement vous comptez sur un nœud pour ne pas échouer, mais vous risquez de perdre ou d’endommager votre instrument. Divisez plutôt l’extrémité d’une longue branche de quelques centimètres d’épaisseur en quatre parties ; insérez de petits bâtonnets dans les fissures et fixez-les avec la ficelle. A ce stade, faites semblant d’être le Meera de Game of Thrones.

Utilisez votre nouvelle lance à quatre pointes pour attraper des poissons et d’autres petits animaux comme les grenouilles dans et autour de l’eau. Ce sont vos sources de nourriture les plus probables dans un scénario de survie. Un grand bâton long avec une pointe est aussi une arme de défense personnelle beaucoup plus efficace qu’un petit couteau. Vous pouvez aussi créer des pièges à pêche, des hameçons, des piquets et tout ce que vous voulez sculpter.

Auteur de l’article : vlmt06

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...